4 commentaires sur “Présentation du quartier de La Source

  1. De par la présence de l’Université, la verdure environnante, les entreprises et pôles de recherches aux alentours ,La Source avait tout pour devenir un des quartiers les plus agréables et animés d’Orléans et c’est en fait un monumental ratage.
    La faute à une concentration de 60 % de HLM sur son territoire , alors que les villes qui ont en 30 % estiment déjà avoir dépassé le seuil du tolérable.
    Ce GPV , s’il embellit considérablement le quartier, ne semble que du replâtrage et ne modifiera pas la composition sociologique du quartier , pourtant impérative pour changer l’image et la vie de celui-ci.
    Pire , la destruction de certains immeubles de l’OPHLM est un train de changer la composition d’autres quartiers (par relogement de population) comme le secteur Pierres et Lumières, y attirant des nuisances inconnues jusqu’alors et faisant fuir les populations les plus aisées vers certains villages de Sologne notamment.
    Il aurait fallu une opération beaucoup plus lourde pour véritablement changer la donne dans ce quartier, c’est à dire faire drastiquement décroitre le pourcentage de logements HLM sur le quartier et reconstruire, principalement en accession à la propriété afin de créer une véritable mixité sociale et attirer des populations disons un peu plus aisées. ( des populations qui peuplaient grandement les appartements sourciens des années 70 jusqu’à la moitié des années 80 et qui sont ensuite parties). Mais pour celà , il aurait fallu que certaines communes de l’agglomération acceptent nettement plus de logements sociaux sur le territoire, ce qui n’est pas le cas.
    Ce n’est qu’à ce prix, et avec l’implantation de pôles d’animation ( cafés, commerces, restaurant…) qui font totalement défaut à La source, qu’on aurait pu créer une vie étudiante, ou tout simplement une vie sur ce quartier . Car il faut bien avouer que cette implantation de l’Université à 10 km de la ville d’Orléans est catastrophique pour l’animation de notre cité , ainsi que pour son image de marque auprès des étudiants extérieurs.
    Au lieu de cela, j’ai bien peur que ce GPV ne change absolument rien et qu’on continue à avoir une « ville » totalement dépourvue de vie , ayant toujours des allures de ville fantôme le week-end et avec ces problèmes de délinquance récurants.

  2. La Source, c’était 22 000 habitants en 1990, à son maximum, 21400 en 199, 18900 en 2005.
    actuellement, en 2011 , je pense qu’on ne doit pas être loin des 17 000 (soit un retour aux chiffres de 1975). Ce qui représente environ 15 % de la ville d’Orléans, 6 % de l’agglo , ou 4 % de l’aure urbaine orléanaise.
    En tout cas une vaste transformation et un chantier gigantesque en ce moment, avec les chantiers de la dalle, du collège , du chauffage urbain, de l’hôpital , le secteur de Beauchamp en rénovation ( avec 70 % des barres rasées), l’école Claude Bernard rasée également (je ne sais pas ce qu’il est prévu à son emplacement).
    J’ai lu par ailleurs que des logements pourraient être construit à l’emplacement de Komori Chambon (ce ne serait pas un luxe d’avoir des logements de bons standing en accession à la propriété tant il est difficile de se loger à La Source hors secteur HLM ), d’autres sur l’ex IUT proche du Lac de La Source, à plus long terme , le CNRS souhaiterait vendre ses parcelles les plus au Nord . Il serait bon d’utiliser aussi les terrains près du château de La source ( avec les anciens préfabriqués de la facs de sciences). on espère également que le serpent de mer du déplacement de la gare de St Cyr refera surface.

    • I’ll answer in frecnh, since I know that you will perfectly understand, and it will make it easier for other readers to read it (because if I start making excessively long sentences without pauses of any kind (and multiples bits in successive brackets), in an english that is not always correct, no one will be able to get what I mean).Je trouve que ce que tu soule8ves est un point qui a e9te9 un peu trop vite laisse9 de cf4te9 dans la se9rie : c’est aborde9 seulement dans la premie8re saison, puis plus du tout, mais on peut effectivement se demander au de9part si l’espe8ce humaine ne me9rite effectivement pas d’eatre e9radique9e par des ennemis plus vertueux qui entendent faire de l’espace un endroit plus paisible.Mais tre8s rapidement, les cylons s’ave8rent eatre tout aussi brutaux, hargneux et manipulateurs que les humains, et le the8me les cylons sont les vrais gentils, malgre9 leur tentative de ge9nocide n’a plus de sens.C’est dommage, je trouve.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s